"Mais bien sûr que tu sais"...

 

Tu ne sauras jamais… Mais bien sûr que tu sais…
Mes mots suivent de près le cours de mes pensées,
Et tu lis dans mon cœur, comme dans un livre ouvert…
De t’avoir pour amie est un cadeau du ciel
Tu éclaires ma vie du plus bel arc en ciel
Et pour toi je peux mettre mon âme à découvert.

Je t’aime, mon amie… Pour ce que tu m’apportes
Parce que je me sens faible et que toi tu es forte…
Parce que tu as en toi cette tendresse aussi…
Que tu sais deviner, voir ce qui ne va pas…
Tu sais tendre une main, faire le premier pas…
Je n’ai plus qu’un désir, me confondre en « Merci ».

Et je veux te donner, sans compter, en retour,
Cette grande amitié, si proche de l’amour
Qui nous unit si bien, d’un ciment fraternel…
Si l’Amour vit le temps d’un « battement de cœur »
Notre Amitié saura survivre en vainqueur…
Et traverser le temps, entière et éternelle.

Pierre Coutreau 27 septembre 2003.

Avertissement!

Les textes, chansons, paroles et musiques appartiennent à leurs auteurs. Toute utilisation ou copie partielle ou intégrale sans l'autorisation de l'auteur est passible de poursuites judiciaires. Ces textes sont sous copyright et sont la propriété de Pierre Coutreau sauf indication contraire en bas de page.

©Pierre Coutreau.

Merci de ne pas copier mes poèmes et chansons.

 

 

Copyright Conception Le Sablier toud froits réservés

Porthos

Brisas Disenòs