"Parce que Tu es Venue"

 

 

 

Ce matin j’ai jeté mes vieux chagrins d’amour
Au fond de la rivière
Et puis j’ai nettoyé mon cœur de troubadour
Et j’ai fait la poussière.
De mes vieilles chansons j’ai refait les paroles
Et changé la musique
J’ai banni de ma tête mes idées un peu folles
Mes airs mélancoliques.

J’ai changé une à une les cordes de ma guitare
Pour faire un son nouveau
Et si tu n’aimes pas le son de ma guitare
J’apprendrai le piano
Et je remplacerai mon crayon d’encre noire
Pour écrire en couleur
Et je te chanterai mes mélodies le soir,
Pour habiller ton cœur…

Je serai attentif au moindre de tes gestes,
Je guetterai l’instant
Ou tu diras tout bas : J’aimerais que tu restes…
Je serai ton amant.
Et si tu ne dis rien, pour ne pas te presser
J’aimerai ton silence
Je n’interromprai pas le cours de tes pensées
Pour dire : A quoi tu penses ?

 

Je serai près de toi, mais un peu en retrait
Pour ne pas te gêner 
Je n’exigerai rien, ni concret, ni abstrait…
Je veux juste t’aimer !

 

Pierre Coutreau le 18 Avril 2003

 

Avertissement !
Les textes, chansons, paroles et musiques appartiennent à leurs auteurs. Toute utilisation ou copie partielle ou intégrale sans l'autorisation de l'auteur est passible de poursuites judiciaires.
Ces textes sont sous copyright et sont la propriété de Pierre Coutreau sauf indication contraire en bas de page.

©Pierre Coutreau.

Merci de ne pas copier mes poèmes et chansons.

 

© Copyright Conception Le Sablier tous droits réservés

 


Copyright © 2000-2005
Marie B's Designs.
All rights reserved.